Domaine de la Madone | L’apparition de la vierge

Quand on aime le vin, rien de plus excitant que de découvrir un domaine dont les vins sont bons, la présentation séduisante et le prix raisonnable. Ce genre de petit miracle n’arrive pas tous les jours, mais avec le Domaine de la Madone des frères Bererd, on n’est pas loin d’une apparition de la vierge, en plein vignoble du Beaujolais. Hallelujah !

Un peu d’histoire
Au 16ème siècle, les ancêtre des frères produisaient déjà du raisin dans le village de Perréon à quelques kilomètres des collines de Brouilly. Mais pas de phénomène mystique à signaler à cette époque. Simplement un travail acharné de génération en génération. Au départ, la famille portait le nom de Perréon, comme son village d’origine. Ensuite, Marie Odette épousa Jean-Marie Bererd qui était également issu d’une famille de vignerons du Perréon. Ils eurent trois fils qui commencèrent à travailler avec leurs parents dans les années 80. Aujourd’hui, Bruno, Olivier et Frédéric partagent tout le travail et les responsabilités de la viticulture, de la vinification et de la commercialisation du vin. Ces 25 dernières années, ils sont passé des 12 hectares d’origine à 28 hectares et 160.000 bouteilles vendues par an.

De la géographie aussi
Le domaine s’étend sur les villages «Le Perréon» et «Vaux en Beaujolais» (mieux connus sous le nom de «Clochemerle»). Il se compose de 90 petites parcelles d’expositions et altitudes différentes (entre 300 et 500 m). L’âge des vignes de va de 15 ans à 100 ans avec une moyenne de 40 ans. Le Gamay est planté sur des pentes raides exposées sud sur des sols de granit rose. Cette diversité de terroirs permet d’élaborer des vins complexes et profonds. Sur le versant nord, on trouve les parcelles de Chardonnay, ce cépage s’exprimant avec plus d’élégance sur les plus sols plus argileux. Une partie du domaine (2,5 hectares) est désormais entièrement bio tandis que le reste est formé aux méthodes de viticulture durable.

Les vins du Domaine de la Madone
C’est la Bourgogne qui inspire les frères et cela se ressent dans la finesse et la profondeur de leurs vins. Nous en avons d’ailleurs retenu 3 dans notre sélection : le Bourgogne blanc 2019, Le Beaujolais Villages Le Pérréon 2019 et le Beaujolais Villages Le Pérréon Bio 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *