Publiez votre avis pour soutenir le vin des voisins

Vos avis sont très précieux pour nous aider à faire connaître et améliorer le vin des voisins. Nous vous invitons donc à partager votre expérience en publiant vos avis sur Trustpilot et Google. Ca ne vous prendra qu’une minute et c’est tellement important pour nous !

Comment publier son avis concernant le vin des voisins ?

Pour partager votre avis sur Trustpilot, il suffit de cliquer sur le lien donner mon avis sur Truspilot .

Pour partager votre avis sur Google, il suffit de cliquer sur le lien donner mon avis sur Google .

Le Clairet est le vin parfait pour l’été

En général, lorsque je propose un verre de Clairet, on me regarde d’un air interrogatif. J’en profite alors pour présenter ce vin typique du vignoble bordelais et expliquer pourquoi c’est le vin parfait pour l’été, de l’apéro à la fin du repas.

A mi-chemin entre le vin rosé et le vin rouge

Le Clairet, ce n’est ni un rosé, ni un rouge, mais il allie le meilleur des deux mondes. Il est à la fois fruité et doté d’une agréable fraîcheur, comme les rosés, mais il est également rond, souple et persistant, à l’image d’un rouge. Faites-le déguster les yeux fermés, vos amis aurons toutes les peines à déterminer s’il s’agit d’un vin rosé ou d’un vin rouge.

Un vin polyvalent pour l’été

Doté de son caractère unique, le Clairet est particulièrement polyvalent en ce qui concerne les moments de consommation et les accords mets et vins. Dès les beaux jours venus, servez-le aux alentours de 10 degrés et il séduira les convives de l’apéro à la fin du repas. Dégustez-le seul, avec avec une salade, avec un barbecue, avec du poisson, avec une pizza ou avec de la cuisine d’inspiration asiatique avec laquelle il fait des merveilles. Et si vous n’arrivez pas à choisir entre rosé et rouge, il mettra tout le monde d’accord.

Salade Niçoise et Clairet

Une solution élégante pour les plats tomatés

Que vous improvisiez de confectionner quelques pizza maison, des grillades accompagnées d’une délicieuse ratatouille ou d’un tian, ou même de simples pâtes avec une sauce aux tomates, le Clairet est la solution parfaite là où beaucoup de Bordeaux rouges se cassent la figure. La tomate apporte de l’acidité qui ne réussit pas bien aux vins taniques, surtout s’ils ont séjourné en fût. Par contre, la fraîcheur et le fruité du Clairet conviennent parfaitement dans ce cas de figure.

Nos suggestion pour découvrir le Clairet

Château de Penin Clairet 2021

16/20 – C’est le Clairet avec lequel j’ai découvert l’appellation et il a longtemps été mon favori. Parfait ambassadeur de l’appellation, il allie fruité, fraîcheur et vinosité pour séduire de l’apéro à la fin du repas estival.

Château Thieuley Clairet 2021

15/20 – Joli Clairet, tout en élégance, plus adapté au repas qu’à l’apéro, vu son côté élégant et raffiné.

Château Caminade Haut Guérin Clairet 2021

15/20 – Du fruit, des notes florales, de la fraîcheur, note épicée en finale. Pourrait avoir plus d’ampleur à notre goût mais bon ambassadeur de l’appellation.

Château Turcaud Clairet 2021

16/20 – Cette année encore, le Clairet du Château Turcaud est une belle réussite. Le nez est élégant avec des notes de fruits rouges et d’épices. La bouche est pleine de finesse et d’élégance, un Clairet de haut-vol que l’on gardera volontiers pour le repas.

Château de Penin Clairet Natur 2021

18/20 – Le meilleur Clairet goûté à ce jour, tout simplement. Et le vigneron garanti qu’il est vinifiée et conservé sans ajout de soufre et sans produit d’origine animale. Le millésime 2019 est le premier vin que nous avons importé avec Le vin des voisins. Le millésime 2020 n’a malheureusement pas vu le jour. Nous allons nous rattraper avec une proposition d’achat groupé pour le millésime 2021 !

Château Penin Clairet Natur 2021

L’histoire du Clairet en version courte

Pour comprendre l’origine de ce vin, il faut remonter à la guerre de 100 ans qui opposa les royaumes de France et d’Angleterre de 1337 à 1453. A cette époque, les Anglais avaient conquis l’Aquitaine et avaient pris goût au vin de la région, jugé nettement meilleur que leur production locale. On acheminait alors le vin sur des gabarres et ensuite des bateaux pour traverser la manche, alors qu’il était encore en fermentation. Arrivé à destination, le vin jeune et fruité, peu coloré et à faible taux d’alcool était dégusté par les nantis qui parlaient de « Claret ». On abandonna ensuite la production de ce vin à macération courte au profit de vin plus profond et dense. On s’inspirait clairement du mode de vinification pratiqué dans le Douro, au Portugal.

Mais dans les années 50, sous l’impulsion de la coopérative de Quinsac, le Clairet moderne est né, en remettant les anciennes méthodes de vinification au goût du jour. Élaboré à partir des mêmes cépages que les vins rouges de Bordeaux (Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc et Merlot), le Clairet s’obtient par macération courte suivie d’une saignée.